Omori et son paysage culturel

Omori et son paysage culturel

Accueil > Omori et son paysage culturel

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le village minier d’Omori a prospéré grâce à la mine d’argent d’Iwami Ginzan, dont les galeries sont toutes proches. Il est également classé en tant que “zone de conservation de bâtiments traditionnels importants”. Ses maisons sont notamment recouvertes de tuiles rouges appelées Sekishu-gawara, une spécificité locale. Abritant de nombreux sanctuaires, temples et maisons traditionnelles, dont certaines sont reconverties en boutiques et cafés, ce petit village est un lieu propice à la flânerie.

 

Présentation de quelques sites à visiter

Le temple Rakan-ji et ses statues Gohyaku Rakan

Le visiteur accède à ce temple creusé à flanc de montagne après avoir traversé un pont de pierre. La salle principale du temple abrite des statues de pierre bouddhiques appelées “Gohyaku Rakan” dont les visages sont tous différents. Gohyaku signifie 500 et Rakan désigne le plus haut rang qu’un bouddhiste puisse atteindre. Ces statues, au nombre réel de 501, sont célébrées dans ce temple en mémoire des mineurs qui ont perdu la vie dans les mines d’Iwami Ginzan. Certaines d’entre elles sourient, pleurent ou même bavardent avec d’autres statues. Elles sont tellement expressives qu’il est possible, dit-on, d’y voir le visage de quelqu’un que l’on connait. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes s’y rendent en mémoire d’un être cher.

 

Ancienne résidence Kawashima

Cette ancienne résidence de samouraï est la seule du quartier de conservation de bâtiments traditionnels ouverte au public. Elle offre à voir la vie quotidienne d’une famille de samouraï pendant la période Edo. La résidence est entourée d’une haute clôture et d’un portail, avec un jardin donnant sur la rue et la maison principale à l’arrière.

 

Heures d’ouverture: de 9h00 à 16h30 (Fermée pour vacances du Nouvel An)

■ Tarif: Adulte – 100 JPY / Collégiens – GRATUIT

 

Résidence de la famille Kumagai

Résidence de la famille KumagaiLa famille Kumagai participait à la gestion et à l’administration de la mine au 17e siècle. Leur résidence, qui compte plus de vingt pièces et cinq entrepôts, servait à accueillir les marchands et les fonctionnaires en visite au bureau du magistrat. Cette famille était également impliquée dans la production de saké dès la fin de la période Edo. L’agencement des pièces et leur mobilier changent en fonction des saisons. Chaque deuxième dimanche du mois s’y tient un événement original: le “jour du fourneau” (Kamado-no-hi), un atelier de cuisine à l’ancienne.

■ Horaires: 9h30 – 17h00 (dernière entrée à 16h30)

■ Fermé: le dernier mardi du mois et le jour du Nouvel An.

■ Entrée: Adulte – 300 JPY / Primaire, élèves du premier cycle du secondaire – GRATUIT